Versión para imprimir

English | Español | français

26 de junio de 2013 | | | | | |

Moment Historique: le Rôle des Femmes et des Jeunes

Entretien avec Javier Sánchez, de la COAG et Vía Campesina Europe

Descargar: MP3 (4.9 MB)

"Les femmes et les jeunes sont fondamentaux pour renforcer la souveraineté alimentaire", a dit à Radio Mundo Real le paysan Javier Sánchez, représentant de la Coordination des organisations d’agriculteurs et des éleveurs d’Espagne (COAG) et membre de la Via Campesina Europe, durant la Sixième Conférence Internationale de la Via Campesina, qui s’est achevée la semaine dernière à Jakarta, capitale de l’Indonésie.

«Sans la femme, il n’y a pas de souveraineté alimentaire», insiste Sanchez. Ainsi, il a revendiqué la nécessité pour les producteurs alimentaires de travailler avec des jeunes hommes et des jeunes femmes, et que cela soit impulsé par les politiques publiques à travers un modèle de production basé sur l’agroécologie et un modèle de commercialisation qui renforce les marchés locaux et la vente directe, au nom du droit à l’alimentation pour tous et à sa production. C’est pour cela que le dirigeant européen a réclamé que les jeunes puissent avoir accès à la terre, à l’eau, aux semences et à des crédits pour exercer leur métier.

Aussi, Sanchez voit les 20 ans de la Via Campesina comme «un moment historique, qui représente un mouvement né pour donner de la voix à des millions de paysans, et qui est désormais une référence sur le plan international, en termes de lutte pour la souveraineté alimentaire." Il a insisté sur le rôle que les jeunes doivent assumer dans le combat actuel contre le capitalisme, qui s’impose toujours plus dans les logiques économiques et productives à travers le monde.

Il a également évoqué la situation des agriculteurs européens, qui souffrent de la manière dont sont actuellement conduites les politiques publiques agricoles. L’idéologie selon laquelle l’Europe n’a plus besoin d’agriculteurs, du fait de ses importations croissantes depuis les pays en Développement, a un impact sérieux sur le plan territorial: près de trois exploitations agricoles disparaissent chaque minute en Europe. Un impact en termes d’inégalités de redistribution des ressources allouées à la Politique Agricole Commune, aussi, puisque 80% des aides ne profitent qu’à 20% des exploitants.

Puis, il a affirmé que les solutions ne se trouvaient actuellement pas entre les mains des grandes institutions internationales, telles que le FMI ou alors dans les récents accords de libre-échange négociés entre l’Europe et les Etats-Unis, mais bien au niveau des politiques publiques nationales, qui doivent selon Sanchez intégrer plus que jamais la participation active des paysans concernés.

Photo : Vía Campesina.

(CC) 2013 Radio Mundo Real 10 años

Mensajes

¿Quién eres?
Tu mensaje
  • En este formulario se pueden ingresar atajos SPIP [->url] {{negrita}} {cursiva} <quote> <code> código HTML <q> <del> <ins>. Para separar párrafos, simplemente deja líneas vacías.

Cerrar

Radio Mundo Real 2003 - 2014 Todo el material aquí publicado está bajo una licencia Creative Commons (Atribución - Compartir igual). El sitio está realizado con Spip, software libre especializado en publicaciones web... y hecho con cariño.