Versión para imprimir

English · Español · français

14 de octubre de 2013 | | | | | | |

Un cas exemplaire

La mission de solidarité et de vérification des violations des droits de l’homme, a parcouru la municipalité de Santa Cruz Barillas, Huehuetenango, Guatemala, au début de la 5ème rencontre REDLAR.

Cette rencontre s’est clôturée, ce samedi 12 octobre à Retalteco, hameau de la municipalité de Las Cruces dans le département du Péten, au Guatemala, avec des lignes d’action concrètes pour les trois prochaines années et la présence de 18 pays d’Amérique latine et des Caraïbes.

La rencontre avait déjà commencé le lundi 7 octobre avec la réalisation d’une Mission de Solidarité et de Vérification des Violations des Droits de l’Homme par l’Etat guatémaltèque et l’entreprise espagnole Hidralia SA. Cette dernière a impulsé la création du projet Hidro Santa Cruz à Barrillas, où la criminalisation, la militarisation, et la méconnaissance du résultat des consultations communautaires sont constantes depuis ces sept dernières années, s’aggravant au point de pousser le gouvernement d’Otto Pérez Molina à la déclaration d’un état de siège à l’échelle municipale en mai 2012.

C’est ainsi que des militants des droits de l’homme et de l’environnement, des juristes et des représentants d’organisations du Mexique, d’Équateur, du Paraguay, des États Unis, du Brésil, du Panama, de Colombie, du Pérou, du Venezuela, du Salvador et du Honduras, ont visité plusieurs villes de la municipalité de Santa Cruz Barillas mais aussi les villages de San Mateo et Santa Eulalia, qui, ces derniers mois, ont été le théâtre de l‘action des forces publiques étatiques et d’autres forces contractées de manière privée par les entreprises au détriment des dirigeants, des autorités communautaires et des divers mouvements qui signalent pacifiquement que cette construction ne possède pas l’aval des populations.

En prenant en compte ces révélations, un rapport a été rédigé. Il sera transmis à diverses instances juridiques et de la société civile travaillant sur la question des droits de l’homme, et sera présenté à une conférence de presse internationale, ce lundi, lors du forum public « Énergie : ses impacts sociaux et environnementaux à l’époque actuelle » qui se réalisera dans la capitale guatémaltèque sur convocation du CEIBA-Amis de la Terre.

Ces images montrent divers moments des déplacements de la Mission dans les communautés mais aussi les moments d’échanges, révélant les témoignages de personnes ayant été gravement blessées dans le cadre des répressions de la Police Nationale Civile et du personnel de sécurité d’Hidro Santa Cruz.

Plusieurs dirigeants et dirigeantes de la résistance à l’entreprise, située dans le lieu connu sous le nom de “Poza Verde” au bord de la rivière menacée, ont participé en personne à la 5ème rencontre de REDLAR qui a eu lieu à environ 500 kilomètres au nord de la capitale. Cette rencontre coïncidant avec l’organisation de tables rondes sur le « cas Barillas » de la part du gouvernement de Perez Molina, ils pourront participer à la conférence de presse ce lundi.

Les communautés de huit municipalités impliquées dans cette résistance réclament l’arrêt immédiat des licences concédées à Hidralia SA, le retrait total et inconditionnel de l’entreprise, la restitution des terres qu’elle a acquise par escroquerie ainsi que la réparation morale, sanitaire, et économique à la communauté pour les dommages causés par cette transnationale. Ces aspects, ainsi que d’autres, figureront dans le rapport final de la Mission divulguée ce lundi 14 octobre.

Images: Radio Mundo Real y Movimiento de Afectados por Represas de Brasil (MAB)

Portafolio

(CC) 2009 - 2014 Radio Mundo Real 10 años

Mensajes

¿Quién eres?
Tu mensaje
  • En este formulario se pueden ingresar atajos SPIP [->url] {{negrita}} {cursiva} <quote> <code> código HTML <q> <del> <ins>. Para separar párrafos, simplemente deja líneas vacías.

Cerrar

Radio Mundo Real 2003 - 2014 Todo el material aquí publicado está bajo una licencia Creative Commons (Atribución - Compartir igual). El sitio está realizado con Spip, software libre especializado en publicaciones web... y hecho con cariño.