Versión para imprimir

English | Español | français | Português

7 de junio de 2010 | |

Une Autre Energie est Possible

Les experts et militants débattent sur l’avenir de l’énergie de l’Amérique Latine

Necesitas Flash y Javascript

Descargar: MP3 (2.3 MB)

La table ronde «Les ressources naturelles, l’énergie et extractivisme. Comment fonctionnent les compagnies transnationales? "a eu lieu la semaine dernière à Montevideo, Uruguay. Des militants du Brésil, Chili et Uruguay ont participé à l’événement. Ils ont parlé des problèmes rencontrés par leurs pays et proposé des alternatives pour construire un avenir durable.

L’événement a débuté avec le documentaire intitulé "Xingu. Pourquoi nous ne voulons pas Belo Monte », montrant la résistance des indigènes et des communautés paysannes contre le barrage hydroélectrique de Belo Monte au Brésil. L’un des cinéastes, Julianna Malerba, du Réseau de la justice environnementale du Brésil, a décrit comment ce projet s’inscrit dans le cadre d’une logique d’inégalités où les plus touchés étaient ceux avec moins de moyens politiques et peu d’informations.

La table ronde a également fait des présentations par Sebastián Ainzúa, de la Fondation Heinrich Böll, et Sébastien Valdomir, coordinateur du Programme Justice Economique Résister le Néolibéralisme de Les Amis de la Terre International. Bien que la présentation Ainzua a porté sur la chaîne de l’exploitation minière au Chili et ses impacts sur l’économie du pays, en démystifiant les théories de son impact positif sur la croissance économique, Valdomir s’est concentré sur la stratégie des compagnies transnationales en Amérique latine. Il a parlé de l’expérience du Tribunal Permanent des Peuples, qui s’est tenu en mai à Madrid, où les activités de la compagnie ont été condamnées par les mouvements sociaux.

L’activité a eu lieu dans le cadre d’un forum où des militants et des experts sur les questions énergétiques de l’Amérique latine ont débattu des propositions communes pour faire face au développement non durable dans la région.

Dans une interview avec Radio Monde Réel, Pablo Bertinat, membre du Taller de Ecologista Rosario, a parlé des principales questions discutées lors de la réunion, mettant sur la table les thèmes principaux travaux qui seront effectués dans les prochaines années en ce qui concerne l’énergie.

«Nous avons examiné le cadre conceptuel, où nous avons travaillé sur une approche critique de l’évolutionnisme de la région imposée par les gouvernements actuels, comme une aggravation d’une situation de surexploitation des ressources naturelles", a déclaré Bertinat. Il a ajouté qu’ils ont également discuté des politiques d’accès à l’énergie et la nécessité de progresser vers sa décommodification. Ils ont également parlé de la résistance à la soi-disant «fausses solutions» - telles que l’énergie nucléaire ou les grands barrages - et sur la nécessité de progresser vers les énergies renouvelables.

Photo: http://www.flickr.com/photos/eduard...

(CC) 2010 Radio Mundo Real 10 años

Mensajes

¿Quién eres?
Tu mensaje
  • En este formulario se pueden ingresar atajos SPIP [->url] {{negrita}} {cursiva} <quote> <code> código HTML <q> <del> <ins>. Para separar párrafos, simplemente deja líneas vacías.

Cerrar

Radio Mundo Real 2003 - 2014 Todo el material aquí publicado está bajo una licencia Creative Commons (Atribución - Compartir igual). El sitio está realizado con Spip, software libre especializado en publicaciones web... y hecho con cariño.